one industries

Les deux boss de One industries, Marc BLANCHARD et Ludo BOINNARD r?pondent a ces quelques questions afin de mieux connaitre l’histoire de one industries.

– Marc, Ludo présentez vous succinctement

MARC : Ne a Paris il y a tres longtemps… Mariee et pere de 2 petites filles, Lou et Jade.
LUDO : Ne en Gaulle il y a un peu moins longtemps..mdr! ancien enduriste Francais.

– Comment êtes vous arrivés dans l’industrie du kit déco ?

MARC : Apres avoir vu le potentiel graphique d’une moto de cross compare a ce qui se vendait sur le marche. La facilite de demarrer avec peu de moyens.
LUDO : J’etais proprio de BRAKING, Marc etait chez JT et deprimait a faire du paintball. Il a voulu qu on cree une boite de kits deco, alors j’ai demenage a San Diego de Los Angeles, vendu BRAKING aux Italiens et on a commence ONE en Janvier 97.

– Français a l’origine, vous êtes maintenant outre atlantique, pourquoi ce changement ?

MARC : Pour assouvir ma passion jusqu’au bout: le MX. Embauche chez JT racing en 1989 je suis parti avec $4000 en poche, tout seul, et laisse derriere moi mes meilleurs potes de chez Moto Verte. Je me donnais un an ou deux pour voir autres choses. Quand ca marche mieux qu’avant tu ne reviens pas en arriere.
LUDO : sans futur en France, j’ai pris un billet d’avion pour rejoindre une copine qui est maintenant la femme de ma vie et mere de mes enfants…

– Comment avez vous réussi a avoir le mac, pastrana parmis vos pilotes et ceci peu après le lancement de one industrie?

MARC : Un peu plusieurs choses a la fois. Mais des gens influants on vu en nous des gens passionnes et competent. Il a aussi fallu ouvrir le portefeuille. ;-))
LUDO : il y aussi les erreurs commises par les autres boites de kit deco en place a l’epoque……..ca nous a aide quand les teams en ont marre de ne pas avoir un bon service….

– Travailler aux us quand on est français, est-ce toujours aussi facile?

MARC : Le travail est toujours recompense, qu’importe le pays d’origine. Il y a bien sur les petites vanes habituelles surtout depuis Bush mais rien bien traumatisant.
LUDO : y venir est beaucoup, beaucoup plus dur qu’il y a 10 ans…le 11 sept. a beaucoup change les regles en matiere d’immigration. Mais ici, si tu bosses dur et t’es pas un charlot, tu es tres bien accueilli…il faut juste faire tes preuves.
Mais pour Marc et moi qui sommes la depuis bientot 20ans!!! (pu…20 ans!!!) on ne sait pas si on pourrait faire le chemin inverse et travailler en France…

 

http://www.lemotocross.com/bibliotheque/amago-action1.jpg

Marc n’a pas perdu la main en Motocross

http://www.lemotocross.com/bibliotheque/unknown.jpg

Quant a Ludo, lui c’est l’enduro et le rally raid

Partager cette page