http://www.lemotocross.com/bibliotheque/yves.jpg

 

Vice-champion du Monde en titre, le Marseillais
Yves Demaria aborde la saison 2006 très d?termin?. Vainqueur en 99 à Castelnau
de l’ouverture du Mondial 500, l’officiel KTM entend bien r?cidiver cette ann?e
et effacer ainsi sa d?ception de l’an pass?, quand un problème m?canique lui
coûta la victoire dans cette ?preuve qui lui est chère.

 

Dot? de l’un des plus beaux palmarès du cross
français avec notamment un titre Mondial en Individuel (MX3 en 2004) et un titre
Mondial par Equipes (victoire au Motocross des Nations 2001), vingt cinq succès
en Grands Prix et quinze titres Nationaux, Yves Demaria attaque sa dix-neuvième
campagne mondiale avec une motivation intacte, comme nous avons pu le constater
à quelques jours de ce Grand Prix de France 2006 qui se disputera les 1 et 2
avril sur un circuit de Castelnau de L?vis qu’on ne pr?sente
plus.

 

Yves, toujours aussi motiv? à l’approche
de ta 19ème saison de Mondial ?

Eh oui, plus je vieillis et plus je suis motiv? en
fait car je sens que la fin de ma carrière se raccroche ! Chaque ann?e je me
motive un peu plus pour m’entraîner et pour être performant, et à deux semaines
de l’ouverture du championnat à Castelnau tout se passe comme
pr?vu.

Castelnau t’avait bien r?ussi en 99 ou tu
t’?tais impos? dès ton 1er GP 500 sur l’Husqvarna, cela avait moins
bien march? l’an pass? ?

C’est vrai, mais Castelnau reste un circuit que
j’affectionne et nous savons tous que les ann?es se suivent et ne se ressemblent
pas, heureusement d’ailleurs ! J’espère que cette fois-ci les choses me
souriront, et surtout qu’en fin d’ann?e je serais une nouvelle fois champion du
Monde. Sans cette casse m?canique à Castelnau je l’aurais peut être eu ce titre,
mais c’est comme çà. Je suis hyper motiv? pour l’ouverture de la saison, et de
plus Castelnau est un circuit qui convient parfaitement à notre moto et je
prends toujours beaucoup de plaisir là-bas. C’est une très belle organisation,
il y a toujours du public, et j’espère que je pourrais leur offrir une
Marseillaise.

 

L’an pass? tu esp?rais accrocher un second
titre mondial de rang, ce qui n’a pas ?t? le cas. Ta motivation doit être encore
plus forte cette fois, avec pour objectif de d?crocher un second titre mondial
individuel comme Bayle, Tortelli, Bolley ou Pichon l’ont fait avant
toi ?

C’est clair que je n’ai qu’un objectif, c’est
d’être champion du Monde à la fin de l’ann?e. Mais un sport m?canique reste un
sport m?canique et il y a toujours les al?as de la comp?tition, même si l’on
fait tout pour maîtriser un maximum de paramètres. Physiquement et mentalement
je suis prêt, la moto a bien ?volu? durant l’hiver. Nous avons un nouveau
moteur, plus compact que le pr?c?dent, et tous les tests effectu?s jusqu’à
pr?sent sont positifs.

 

Ton ?quipier Sven Breugelmans a d?croch?
le titre l’an pass?, on peut penser que le titre va une nouvelle fois se jouer
entre vous deux cette saison ?

Je le pense, dans la mesure ou l’usine KTM est la
seule qui se donne les moyens de gagner ce championnat. Il est clair que ses
deux pilotes officiels sont du même coup les mieux plac?s, et une fois encore le
titre risque de se jouer entre nous deux même si d’autres pilotes ne manqueront
pas de profiter de la moindre opportunit? pour gagner des courses, comme ce fut
le cas l’an pass?. On y verra plus clair après quelques
?preuves.

Yves, tu disais pr?c?demment que tu
sentais la fin de carrière approcher, combien d’ann?es penses-tu rouler
encore ?

Tant que j’ai la motivation et que j’obtiens les
r?sultats escompt?s ! Je sais que la cat?gorie MX3 est parfois sous estim?e,
mais physiquement nos motos qui sont les plus puissantes du march? sont très
exigeantes. Quand je vois ce que je suis capable de faire avec une 450 à
l’entraînement je me dis que j’aimerais bien rouler en MX1, mais l’usine KTM ne
le veut pas. Je sais que j’ai encore quelques bonnes ann?es devant moi, et à
minima je roulerais encore pendant deux saisons.

 

Tu as entam? ta collaboration avec KTM en
2002, on a l’impression qu’il y a une r?elle complicit? entre eux et
toi ?

J’ai de très bons contacts avec eux depuis le
d?but, je sais qu’ils ont confiance en moi et à plusieurs reprises j’ai pu leur
donner un bon coup de main. Je partage beaucoup d’informations avec eux, qui
d?passent souvent le cadre de mon simple rôle de pilote et au fil des ann?es il
s’est cr?? une r?elle relation d’amiti? avec Kurt Nicoll, le responsable du
service comp?tition de l’usine.

 

Quel regard portes-tu sur l’avenir du
cross français ? Ta g?n?ration, dont font ?galement partie Mickael Pichon ou
Mickael Maschio commence à d?compter les saisons qu’il vont encore faire et
vois-tu une r?elle relève derrière ?

Il y a plusieurs jeunes prometteurs qui arrivent,
dont les frères Pourcel. J’espère qu’ils iront au bout sans se briser les dents
en chemin, cela semble bien parti pour qu’ils reprennent le flambeau derrière
nous. Cela fait tout juste vingt ans que l’on a fêt? le premier titre mondial
français, et je pense qu’il y a un avenir prometteur pour le cross français. On
aura d’ailleurs l’occasion à Castelnau de se faire une bonne id?e du potentiel
des jeunes en observant le Championnat d’Europe 125, d’ou devraient sortir les
vedettes des ann?es 2010.

 

Palmarès Yves Demaria

– Ne le 22 janvier 1972

– Champion du Monde MX3 en 2004

– Champion du Monde par Equipes Nationales en 2001
(MX des Nations, Namur)

– Quinze titres de Champion de France

– Vice-Champion du Monde MX3 (2005) et 125
(1993)

– Vainqueur de 25 Grands Prix

 

Situ? aux portes d’Albi (7 kms au nord ouest) et
non loin de Toulouse, Castelnau de L?vis vous attend donc les 1 et 2 avril
prochains pour un week-end sportif et ?ventuellement gastronomique, dans une
r?gion qui ne manque ni de charmes ni d’atouts. Plus d’infos auprès du club
(05.63.60.58.89 après 19 heures) ou auprès de l’office de tourisme d’Albi
(05.63.49.48.80)

 

info mediacross 

Partager cette page