• Guide du Routard Afrique du Sud 2020: (+Swaziland et Lesotho)
  • Afrique du Sud - 10ed
    tourisme|voyage|lonely|9782816177589|James Bainbridge|afrique du sud

CHRISTOPHE DANS
LE « TOP TEN » MONDIAL

 

Second long d?placement après le Japon, l’Afrique
du Sud a accueilli dans d’excellentes conditions la 11ème des
dix-sept ?preuves du Championnat du Monde 2005. Disput? dans l’enceinte du
complexe touristique de Sun City, situ? à deux heures de Johannesburg, l’?preuve
a ?t? un r?el succès sportif et populaire qui a permis à Christophe Pourcel de
d?crocher la sixième place du GP et d’entrer dans les dix premiers du Mondial
MX2.

Comme l’an pass?, c’est à un concessionnaire local
que le team avait lou? deux motos pour Christophe et S?bastien, ce dernier ?tant
venu à ses frais puisque ne figurant pas parmi les seize premiers du Mondial.
Arriv?s quelques jours avant l’?preuve pilotes, accompagnateurs et m?caniciens
ont pu profiter de la douceur du climat « hivernal » d’Afrique du Sud (7°C le
matin, 22 à 25°C et un ciel bleu azur dans la journ?e) pour se ressourcer et
pr?parer dans les meilleures conditions les courses.

Nettement am?lior?e par rapport à l’an pass?, la
piste de Sun City est une piste artificielle cr??e de toutes pièces dans une
plaine situ?e à l’int?rieur du complexe. Grâce à l’ajout de sable et de sciure
de bois dans la terre, la piste comprenant de nombreux sauts ?tait
particulièrement bien pr?par?e, et un arrosage à bon escient a permis aux
courses de se disputer dans d’excellentes conditions. Se retrouvant samedi tous
deux dans la première course qualificative, Christophe et S?bastien ont r?ussi
une superbe prestation en d?crochant les troisièmes et cinquièmes places. Pour
la première fois depuis son arriv?e en GP Chris terminait cette première journ?e
r?serv?e aux qualifications avec le meilleur temps de la s?ance
pr?-qualificative, alors que Seb signait son meilleur r?sultat depuis son retour
en comp?tition.

Le « warm-up » du dimanche matin confirmait les
bonnes dispositions de Christophe (pôle position) et S?bastien (4ème
temps) sur cette piste spectaculaire et appr?ci?e de tous. Au d?part de la
première manche tant Christophe (5ème) que S?bastien
(9ème) r?ussissaient leur envol?e et lançaient toutes leurs forces
dans la bataille. Roulant dans le sillage imm?diat de Cairoli et Melotte,
Christophe ?vitait de justesse l’accrochage des deux hommes lors du premier tour
mais en changeant de trajectoire il se faisait surprendre et chutait ! Reparti
onzième au beau milieu d’un groupe de « furieux » il allait peu à peu reprendre
ses marques et se retrouvait à deux tours de l’arriv?e dans un groupe comprenant
Chiodi (3ème du mondial), le local Swanepoel surmotiv? devant son
public, Maschio, Guarneri et McFarlane (leader du championnat). Finalement
huitième de cette manche après une belle empoignade avec ses aîn?s, Christophe
?tait le seul à terminer cette manche puisque S?bastien devait abandonner au
8ème tour. Parti neuvième, Seb r?alisait un superbe d?but de manche
puisqu’on le retrouvait quatrième après cinq tours, dans le sillage du trio
compos? de Chiodi, Boissière et Mackenzie. Las, il chutait assez fort au
8ème tour dans la partie sablonneuse du circuit, alors qu’il ?tait en
bagarre avec Mackenzie, le vainqueur du GP du Japon. Tombant sur la tête et sur
l’?paule, Seb n’allait pas connaître plus de r?ussite dans la seconde manche ;
point? quatorzième au premier passage il allait rentrer au parc après sept tours
de course, se plaignant de son ?paule touch?e en première manche. Point?
cinquième en d?but de manche Christophe allait de son côt? se retrouver une fois
de plus en baston avec ses glorieux aîn?s comptant tous plusieurs campagnes
mondiales à leur actif : Chiodi, Cairoli, Guarneri, Philippaerts, Mackenzie,
McFarlane…. De s?rieux clients et de vieux renards avec qui Christophe se battra
tout au long de la manche, accrochant finalement la 6ème place à cinq
petites secondes du podium de manche.

Au moment de boucler les valises pour le long
voyage retour (dix heures d’avion), le bilan est mitig?. D’un côt? Christophe
confirme ses bons r?sultats ant?rieurs et continue à progresser au contact de
rivaux plus aguerris (et parfois plus agressifs aussi !) que lui ; aussi rapide
qu’eux sur un tour chrono, il lui manque encore un peu d’exp?rience dans les
« coude à coude » ou face à de vieux briscards comme Chiodi toujours très
difficile à doubler. De l’autre S?bastien confirme qu’il a retrouv? sa vitesse,
mais manque de r?ussite ; peut être un peu trop press? de d?crocher un nouveau
podium de manche alors qu’il manque encore de roulage moto depuis sa blessure,
il manque encore de patience et va devoir continuer à enchaîner les heures
d’entraînement pour rattraper le temps perdu. Signe positif, la douleur au bras
qui s’?tait r?veill?e samedi après les qualifications ne s’est pas manifest?e
dimanche, ce qui laisse probablement augurer de jours
meilleurs.

 

1ère manche : 1.Boissière (FRA,
Yamaha), les 20 tours en 40’50’’655 ; 2.Philippaerts (ITA, KTM) à
1’’731 ; 3.Mackenzie (GBR, Yamaha), à 7’’883 ; 4.Chiodi (ITA Yamaha) à 8’’710 ;
5.Guarneri (ITA, Yamaha) à 13’’973 ; 6.McFarlane (AUS, Yamaha) à
14’’807 ; 7.Swanepoel (RSA, Kawasaki) à 15’’742 ; 8.Christophe Pourcel (TSM
Kawasaki Freeman) à 16’’234 ; etc…

2ème manche : 1.Philippaerts, les 20
tours en 40’33’’993 ; 2.Cairoli (ITA, Yamaha) à 0’’540 ; 3.Mackenzie à 9’023 ;
4.McFarlane à 12’’364 ; 5.Chiodi à 13’’816 ; 6.Christophe Pourcel à
15’’170
 ; 7.Swanepoel à 24’’535 ; 8.Goncalves (POR, Yamaha) à 29’’366 ;
etc…

 

Classement du Grand Prix : 1.Philippaerts, 47
pts ; 2.Mackenzie, 40 ; 3.Cairoli, 34 ; 4.Chiodi, 34 5.McFarlane,
33…7.Christophe Pourcel, 28 ; etc…

 

Championnat du monde MX 2 2005 (après 11
?preuves) : 1.McFarlane, 378 ; 2.Cairoli, 354 ; 3.Chiodi, 344 ;  4.Philippaerts,
305 ; 5.Melotte, 284 ; 6.Sword (GBR, Kawasaki), 262…10.Christophe Pourcel,
199….28.S?bastien Pourcel (TSM Kawasaki Freeman), 39 ;
etc…


info mediacross

Partager cette page