• Astérix - Astérix chez les Belges - n°24

vendredi 23 septembre 2005

Vainqueurs à Zolder en 2003 et Lierop en 2004

  
Priv?s de Smets et Melotte bless?s, l’?quipe belge apparaît bien arm?e avec Everts, Strijbos et Ramon pour aller concurrencer l’armada am?ricaine. Les Belges courent après un troisième troph?e cons?cutif.

Si aux ?tats-Unis, Carmichaël domine outrageusement la concurrence, en Europe, avec Stefan Everts, c’est tous derrière et lui devant. Les fidèles du circuit d’Ern?e se souviennent sûrement de son ?crasante victoire lors du triple championnat du monde sur le circuit Raymond-Demy. Ce jour de septembre 2003, le Belge avait remport? les trois Grands Prix à l’affiche et marqu? de son empreinte – la plaque n°72, l’histoire du motocross. Il vient d’inscrire la semaine dernière son nom pour la 9e fois au palmarès des championnats du monde au terme d’une saison ?prouvante. Après quatre premiers titres glan?s entre 1991 et 1997, le pilote de la Yamaha a connu une passe difficile jusqu’en 2000. Depuis, il a ?t? sacr? chaque ann?e.

Un m?tronome qui n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Le Grand Prix des Nations fait partie des objectifs de la saison. « Je vais faire de mon mieux pour essayer de battre Ricky Carmichaël, le meilleur pilote actuel, au GP des Nations » d?clarait dernièrement Stefan Everts. En 2003, à Zolder, lors de la dernière apparition du team US, il n’y avait pas eu de r?elle confrontation dans la mesure où du r?sultat d’Everts ne d?pendait pas le succès belge. Il avait pr?f?r? g?rer l’avance de son ?quipe plutôt que courir après Carmichaël. Le duel est donc très attendu dès samedi lors de la course de qualification r?serv?e aux pilotes MX1.

Si ce mano-à-mano retiendra l’attention du public, le Motocross des Nations est avant tout une ?preuve par ?quipe où un ?ventuel succès d?pend de l’addition des individualit?s. Les Belges en savent quelque chose et l’absence de Melotte et Smets ne fait pas les affaires de Joël Robert, le s?lectionneur belge. C?dric Melotte s’est bless? gravement lors du Grand Prix d’Allemagne quelques jours à peine, avant d’avoir annonc? qu’il courrait en MX1 la saison prochaine aux côt?s d’Everts. Un week-end allemand vraiment noir pour les Belges puisque lors de ce même GP, Smets ?tait victime d’une s?rieuse blessure au genou gauche. Cette vilaine m?saventure a oblig? le quintuple champion du monde et vainqueur de 57 GP à mettre sa carrière internationale entre parenthèses. « La maladie de la saison pass?e (infection bact?rielle), qui m’avait clou? au lit durant un mois, avait d?jà fait naître chez moi quelques interrogations. Ma vision des choses avait chang?. Cette saison, j’?tais au top physiquement et techniquement, mais ma motivation laissait à d?sirer. J’?tais fâch? contre moi-même parce qu’après chaque course je regrettais de ne pas avoir pu faire mieux » d?clarait Smets au quotidien Le Soir cette semaine.

Les Belges s’appuieront sur Ramon et Strijbos, deux ?toiles montantes. Ramon avait d?croch? le titre mondial 125 en 2003. Il courra l’an prochain pour Suzuki où il remplacera Mickaël Pichon en partance pour la KTM. Il avait remport? le MX des Nations en 2003 en compagnie d’Everts et Smets. Kevin Strijbos s’alignera en cat?gorie Open sur une Suzuki 450.

S. B.

http://www.laval.maville.com/

Partager cette page